Site: INSERM - Institut national de la santé et de la recherche médicale

Le lien INSERM

 


Mai 68 : sous les pavés, la science (mer., 11 avril 2018)
Pour l’ouverture du cycle de conférences Le progrès a-t-il un avenir, la cité des sciences et de l’industrie programme, en partenariat avec l’Inserm, une soirée spéciale Mai 68 ! L’occasion de revenir sur l’impact de cet événement historique sur le milieu scientifique et la science elle-même.... ggallais mer, 04/11/2018 - 17:22
>> Lire la suite

SLA : les motoneurones malades changent de régime (jeu., 05 avril 2018)
Les patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot) perdent progressivement l’usage de leurs muscles suite à la mort des motoneurones qui les innervent. La collaboration entre plusieurs équipes bordelaises vient de révéler des mécanismes métaboliques permettant aux motoneurones de résister temporairement à leur dépérissement. Ces mécanismes expliquent certaines caractéristiques paradoxales de la maladie et ouvrent de nouvelles pistes de recherche thérapeutiques. ... ggallais jeu, 04/05/2018 - 15:08
>> Lire la suite

Le VIH induit des défauts osseux en infectant les ostéoclastes (jeu., 05 avril 2018)
L’équipe dirigée par Isabelle Maridonneau-Parini, chercheuse Inserm à Toulouse, a pour la première fois montré que le VIH-1 infecte les ostéoclastes, cellules naturellement chargées de dégrader l’os. Ce faisant, le virus décuple l’efficacité de ces cellules, créant un déficit osseux progressif avec un risque accru d’ostéoporose et de fractures. ... ggallais jeu, 04/05/2018 - 13:37
>> Lire la suite

La force du débit sanguin contrôle la formation de métastases (jeu., 05 avril 2018)
Le déplacement des cellules métastasiques dans la circulation, leur adhésion à la paroi des vaisseaux et leur sortie vers de nouveaux tissus sont intimement liés à la force du débit sanguin. Des chercheurs Inserm viennent de décrire ces liens grâce à un travail effectué in vivo sur deux modèles animaux (poisson-zèbre et souris), et confirmé chez l’humain. ... ggallais jeu, 04/05/2018 - 12:55
>> Lire la suite

Les Rencontres Capitales 2018 : Mémoire et mutations (mar., 03 avril 2018)
Science, technologie, économie, philosophie, politique, sciences humaines, culture… L’Académie des sciences ouvre ses portes aux Rencontres Capitales, une série de débats d’idées pour comprendre le monde qui change. Pour sa cinquième édition, l’événement se focalise sur le thème Mémoire et mutations. ... ggallais mar, 04/03/2018 - 12:27
>> Lire la suite

Forum franco-québécois de l’innovation en santé (mar., 03 avril 2018)
ggallais mar, 04/03/2018 - 11:09
>> Lire la suite

ERC Starting Grant : réunion d'information pour les candidats (ven., 30 mars 2018)
ggallais ven, 03/30/2018 - 16:03
>> Lire la suite

Comment certains lymphocytes tuent-ils les cellules indésirables? (jeu., 22 mars 2018)
S'appuyant sur de nouvelles techniques de microscopie à résolution nanométrique, une équipe Inserm apporte de nouvelles informations sur le mécanisme par lequel les lymphocytes tueurs s’attaquent à leurs cibles. Ce travail met en particulier en avant le rôle essentiel d’une protéine qui fait défaut aux patients atteints d’une immunodéficience primaire, le syndrome de Wiskott-Aldrich. ... mstimpfling jeu, 03/22/2018 - 15:25
>> Lire la suite

Parkinson : le rôle protecteur du tabac reposerait sur l’interaction avec certains gènes (jeu., 22 mars 2018)
La diminution du risque de maladie de Parkinson observé chez les fumeurs s’expliquerait par une interaction de plusieurs gènes avec le tabac. Restent à déterminer les mécanismes sous-jacents et les composés de la fumée de cigarette impliqués. ... mstimpfling jeu, 03/22/2018 - 14:58
>> Lire la suite

Thérapie génique : une approche lumineuse pour rétablir la vision (mer., 21 mars 2018)
Dans des essais cliniques visant à traiter des cécités rares d’origine génétique, la vision de patients a déjà pu être rétablie en réintroduisant le gène déficient au niveau de leur rétine. Aujourd’hui, des chercheurs développent un protocole de thérapie génique voisin, mais qui présente l’avantage d’être envisageable pour traiter différentes cécités, indépendamment du gène défaillant. Pour cela, ils utilisent un gène codant pour une opsine, une protéine sensible à la lumière. ... mstimpfling mer, 03/21/2018 - 16:07
>> Lire la suite